Quand le jeu vidéo s’émancipe de ses codes

24 mars 2014 par

Ce n’est pas la première fois que le monde du jeu vidéo met en avant des héros homosexuels. On se souviens de la saga Mass Effect (et du commandant Shepard) ou encore de Fables qui permettaient d’orienter la sexualité du personnage principal selon vos préférences. C’est au tour du studio Naughty Dog d’entrer dans la danse avec son dernier blockbuster The Last of Us (Playstation 3). La dernière extension téléchargeable nous en dit plus sur l’histoire de la jeune Ellie et de sa « meilleure amie » Riley (voir la vidéo ci-dessous).

 

Précédent

Bruce LaBruce présidera la 5e édition de la Queer Palm

Suivant

Well Well Well, la revue lesbienne

A voir également

Poster un commentaire